Parfois, choisir l’électricité, c’est vite fait!

"Je n'avais aucune idée de ce que je voulais faire plus tard. J'ai suivi mes potes dans le social, mais ce n’était pas mon truc. Il s'agissait d'une formation qui prépare à un emploi dans le domaine de la santé ou de l'éducation. Je savais que j'étais créatif et que j'aimais travailler avec mes mains. Au sein de cette filière, ce sujet a également été abordé, mais davantage sous forme d'artisanat. Ce n'était pas ce que j'avais en tête..."

Étudier l'électricité : 2 jours à l'école, 3 jours au travail

"J'ai réalisé que je préférais faire quelque chose avec l'électricité, alors je me suis inscrit en alternance pour une formation d'électricien.

Les premières leçons ont porté sur des choses fondamentales. De quel type de tournevis s'agit-il ? Comment lire un schéma électrique ?

Après environ huit semaines de théorie et d'exercices pratiques, nous étions partis à la recherche d'une entreprise d'apprentissage, où nous apprendrions le reste de l'année trois jours par semaine. La théorie que nous avions vue dans les deux autres jours d'école, nous pourrions immédiatement l'appliquer."

La programmation, c'est l'avenir. Je trouve ça très cool.

Maxim

La programmation, c'est l'avenir

"Je pouvais commencer chez un installateur d'ascenseurs après ma formation. Là, je me suis familiarisé avec l'électronique et la programmation. La programmation, c'est l'avenir !

Nous installons des systèmes électriques dans des immeubles. Beaucoup de domotique - et donc de programmation - est également impliquée. Je trouve ça très cool."